SorelTracy Magazine - Mardi, 16 avril 2024

Samedi 2 mars, 2024

Les Pétroliers infligent une 7e défaite de suite aux Éperviers

(Jean Doyon) – C’était le dernier affrontement en saison régulière entre les Pétroliers de Laval et les Éperviers de Sorel-Tracy, et cette dernière rencontre se déroulait au Colisée Cardin vendredi soir. Si cela était un prélude à la première ronde des séries éliminatoires, alors qu’il y a forte chance que ce soit entre ces deux équipes (position 1 contre 6 au classement), eh bien on va se le dire en bon québécois, « Ça ne regarde pas bin ! » Les Pétroliers ont servi une raclée de 7 à 3 aux locaux devant 1050 spectateurs.

Les Pétroliers ont montré une équipe, unie, impliquée, une grosse machine de hockey bien huilée, favorite pour remporter les grands honneurs cette année.

Les gardiens Philippe Desrosiers et Domenic Graham se faisaient face pour l’occasion et c’est la première période qui fut dévastatrice pour les « Gars de Sorel ». À 53 secondes, Joël Caron ouvrira la colonne des buts pour son équipe avec son 18e sur des passes de Jonathan Joannette et de Brendan Hamelin. Les Éperviers vont cependant répliquer lors d’un jeu de puissance, quand Gabriel Bilodeau voyant du trafic devant le gardien de Laval et décochait un puissant tir pour niveler le pointage 1 à 1.

Mais, les hommes de Daniel Gauthier marqueront trois buts à partir de la 9e minute en 1ère. Tout d’abord, le 20e de Jonathan Joannette (Caron, Léveillé), puis Brendan Hamelin son 10e (Joannette, Larose) et le premier but de la saison du défenseur Matthew Medley sur des passes de Hudgin et Zorn pour faire 4 à 1 Laval.

Le jeu s’est quelque peu resserré en 2e période, même que Sorel-Tracy a été menaçant à plusieurs reprises. Tellement, que Jeffrey Durocher et Nathan Hudgin ont laissé tomber les gants dans le feu de l’action et les deux jeunes ont livré une bonne bataille. D’ailleurs, c’est un peu l’irritant chez les partisans des Éperviers vis-à-vis leurs favoris, et ils l’ont fait savoir à quelques reprises dans le match. Les Hawks n’ont pas le personnel nécessaire ou suffisant pour faire face aux équipes bien meublé au chapitre des « bagarres », portion incontournable du hockey de la Ligue Nord-Américaine.

À 19:15, Joël Caron viendra marquer son 2e du match, son 19e de la saison, avec l’aide de Hudgin et Paquette. Un tir sur réception lors d’une descente à deux, sur une belle passe de Hudgin pour faire 5 à 1 Laval.

Sur un jeu de puissance en faveur de Laval en 3e, Derek Parker est envoyé sur la glace pour qu’il se positionne devant le but et Nathan Larose inscrira son 13e. Le coach Christian Deschênes a sûrement dit à l’arbitre qu’il était « pas fin », parce qu’il écopera d’une inconduite de partie, pour être chassée du match. Laval en ajoutera un dernier Nathan Hudgin 10e (Chabot, Carrier) pour faire 7 à 1.

Les Éperviers bénéficieront de deux jeux de puissance et ils vont en profiter pour en ajouter deux à leur tour. Le premier, celui de Guillaume Gauthier à 14:24, son 12e de la saison sur des passes de Gabriel Bilodeau et Gabryel Paquin-Boudreau, et à 15:59 un 2e pour Gabriel Bilodeau son 6e, sur des passes de Olivier Hinse et Gabryel Paquin-Boudreau, pour un compte final de 7 à 3. C’était une 7e défaite de suite pour les Éperviers.

Au chapitre des tirs au but, les Oiseaux se sont repris dans la rencontre pour prendre le dessus sur leur adversaire avec un total de 32-30. Les Trois Étoiles: 1- Joel Caron, 2- Jonathan Joannette, 3- Nathan Larose.

C’était le seul match à l’affiche cette fin de semaine. Le weekend prochain sera un aller-retour contre l’Assurancia de Thetford, au Colisée Cardin jeudi à 20h, et à Thetford au centre Mario-Gosselin vendredi à 20h également.

 

Publicité

Publicité