SorelTracy Magazine - Samedi, 24 février 2024

Vendredi 12 janvier, 2024

Les Éperviers sortent enfin de l’obscurité

Avec deux buts, Antoine Waked a été nommé la première étoile de la rencontre

(Jean Doyon) – Après cinq défaites consécutives, les Éperviers de Sorel-Tracy de la LNAH ont finalement retrouvé la lumière ce soir dans un match au Colisée de Laval contre l’équipe de première position, les Pétroliers. Les Éperviers l’ont emporté au compte de 5 à 1.

Antoine Waked a marqué deux buts dans ce match, Tommy Tremblay qui est venu en renfort dans cette partie, a lui inscrit 1 but et une passe et Mathieu Ayotte a récolté trois passes.

L’équipe de Christian Deschênes a profité de plusieurs absences dans l’alignement de l’adversaire et c’est pourquoi l’entraîneur Daniel Gauthier a dû faire appel au gardien Éric Brassard pour protéger le filet des Pétroliers. Brassard en était à un premier match cette saison. Philippe Desrosiers lui, était d’office devant celui de Sorel-Tracy.

Les deux équipes ont bien commencé la rencontre en échangeant les attaques d’un côté comme de l’autre. Mais, le premier fait saillant de la rencontre a été un très long combat entre Gaby Roch et Derek Parker. Roch a voulu mieux paraître que lors de son dernier combat contre Parker à Sorel, il était prêt, et son opposant aussi. Un combat pour homme.

Trois passes ce soir pour Mathieu Ayotte

C’est finalement Tommy Tremblay qui a ouvert le pointage avec son premier de la saison sur des passes de Durocher et Beaudoin à 12:31, mais la réplique est venue 30 secondes plus tard du bâton de Zack Zorn qui a recueilli une passe dans le devant du filet de Desrosiers et a marqué d’un puissant tir des poignets dans le haut de la lucarne pour égaliser le pointage 1 à 1.

Antoine Waked redonne l’avance aux Éperviers, avec son 4e, en 2e à 7:40, avec un tir vif. Le rapide Waked était un peu partout sur la patinoire. Puis un contact entre Raphaël Bussières et Jérémy Malouin a semblé déranger l’équipe lavalloise. Malouin a subi des représailles de la part des joueurs des Pétroliers, ce qui a finalement profité aux Éperviers.

Une rondelle qui est provenue de derrière le filet de Brassard, apparaît sur le bâton de Guillaume Beaudoin à la ligne bleue de Laval, et en s’avançant vers le filet, il lance à la gauche de Brassard et marque pour faire 3 à 1.

Olivier Hinse, 8e, récupère une rondelle libre devant le filet de Laval, et en tournant sur lui-même, il lance et compte pour faire 4 à 1 Éperviers.

Puis, une séquence plutôt inusitée, l’officiel perd patience avant une mise en jeu en voyant Antoine Waked et Chris Cloutier dans une vive et longue discussion et leur décerne chacun un 10 minutes d’inconduite.

En fin de période, Danick Malouin était la cible de joueurs de Laval, mais il ne veut pas engager le combat. Quand soudainement Garett Clarke lui saute dessus pour le ruer de coups. Clarke écopera d’une majeure de 5 minutes et d’une expulsion.

Sur un jeu de puissance en 3e période, les Éperviers marquent un 5e filet, un 4e de suite sans riposte, le 2e de la soirée de Antoine Waked sur des passes de Ayotte et Gauthier pour un compte final de 5 à 1.

Une victoire qui pourrait bien relancer l’équipe qui avait besoin d’une étincelle.

Les lancers 31-27 Laval, et le choix des Trois Étoiles: 1- Antoine Waked, 2- Mathieu Ayotte, 3- Guillaume Beaudoin.

Vendredi, les Éperviers accueilleront le Cool Fm de St-Georges au Colisée Cardin dès 20h.

Guillaume Beaudoin

Publicité

Publicité