SorelTracy Magazine - Samedi, 24 février 2024

Vendredi 5 janvier, 2024

Laval inflige une 4e défaite de suite aux Éperviers

Probablement le plus beau but de la rencontre, celui de Raphaël Bussière.

(Jean Doyon) – Les Éperviers vont plutôt en devoir deux aux 1708 partisans de Sorel-Tracy qui se sont présentés jeudi soir au Colisée Cardin, parce que leurs favoris se sont inclinés une fois de plus devant les Pétroliers de Laval par un pointage de 5 à 2.

Ce n’est pas que les hommes de Christian Deschênes ont mal joué, c’est plus que l’attaque des Oiseaux est au neutre depuis quelque temps et n’arrive tout simplement pas à conclure jusqu’au gardien, ou à tout le moins en des chances de marquer intéressantes.

Par contre, il faut souligner le travail devant le filet des Pétroliers de l’ancien premier choix des Éperviers, Domenic Graham qui était vraiment dans sa « game » en faisant des arrêts importants aux bons moments. D’ailleurs, on ne peut analyser ce match que par le chiffre des lancers alors que Laval au eu le dessus que par un tir, soit 34-33 en leur faveur.

Dans l’alignement des Éperviers, le défenseur Simon Danis-Pépin n’a pu participer au match en raison d’une suspension suite à une majeure de 5 minutes qu’il avait reçue lors du dernier match à Rivière du Loup, Alexandre Quesnel n’y était pas non plus, mais Gabryel Paquin-Boudreau lui était de retour au jeu, de même que Gaby Roch.

Laval en partant

Les Pétroliers ont frappé en partant avec un but quand l’ancien des Éperviers, Francis Desrosiers a complètement surpris le gardien Philippe Desrosiers alors qu’il entrait en zone de Sorel-Tracy pour s’élancer sur un très bon tir frappé et marquer le premier but du match. Le gardien Philippe Desrosiers s’est fait complètement surprendre.

Mais, les Sorelois n’ont pas baissé les bras. Il ont mis de la pression sur l’équipe adverse à plusieurs reprises pour le reste de la période.

La 2e a débuté avec les légendaires scènes Semipro, c’est à dire avec deux combats sur la mise en jeu. Derek Parker en étonne plusieurs cette année, demandé à Gaby Roch qui a été atteint par l’une de ses solides droites. Un instant plus tard, Danick Malouin a bien paru face à Chris Cloutier, qui lui était de retour dans l’uniforme de Laval.

Par la suite, le jeu s’est ouvert et le meilleur buteur de l’équipe locale, Guillaume Gauthier a surpris à son tour le gardien Graham, avec son 11e de la saison, par un tir des poignets du flanc gauche de la zone adverse et niveler le pointage 1 à 1.

Laval en ajoute deux autres. À quatre contre quatre, Nathan Larose y allait d’une belle montée jusqu’au but pour déjouer Desrosiers avec un tir vif dans le haut du filet pour faire 2 à 1. L’instant d’après, Philippe Desrosiers y allait d’un arrêt miraculeux face à un deux contre un, mais quelques secondes plus tard, Kevin Gadoury faisait dévier un tir de la pointe de Yann Sauvé et c’était 3 à 1 Laval.

En milieu de période, Jérémie Malouin tricote habillement, profondément dans la zone des Pétroliers, contourne le filet Graham, tente un tir qui sera bloqué, mais Antoine Waked ne ratera pas le retour pour faire 3 à 2.

Mais, les Pétroliers ne cèdent pas un pouce et Raphael Bussière réalisera le plus beau but du match. Sur un jeu individuel, Bussière conservera la rondelle habilement, pour déjouer la défensive adverse, et s’amener devant Desrosiers, et grâce à sa longue portée, il réussira à déjouer le gardien de tout son long pour le 4e de l’équipe de Daniel Gauthier. C’est alors 4 à 2 Laval.

En 3e, au moment où les Éperviers allaient tenter le tout pour le tout en fin de match, en retirant le gardien, l’équipe se fait prendre avec trop de joueurs sur la patinoire. Les Pétroliers scelleront l’issue de la rencontre sur ce jeu de puissance avec le 10e de Jonathan Joannette sur une passe de Joël Caron pour un compte final de 5 à 2.

Il s’agissait d’un 4e revers de suite pour les Éperviers (3 déf. et 1 def. en bris d’égalité).  Le Choix des Trois Étoiles : 1- Kevin Gadoury, 2- Nathan Larose, 3- Loik Léveillé.

L’équipe soreloise aura la chance de freiner sa série de défaites vendredi soir en allant affronter le Cool FM en Beauce à compter de 20h.

 

Publicité

Publicité