SorelTracy Magazine - Dimanche, 4 Décembre 2022

Mardi 17 mai, 2022

Ernest Villiard-Petit rêve du parcours de Félix Auger-Aliassime

Photo Stéphanie Lachance

(Stéphane Martin, 17 mai 2022) – Du haut de ses 11 ans, Ernest Villiard-Petit rêve de suivre les traces de son idole Félix Auger-Aliassime.  Le jeune joueur de tennis est dans la bonne direction alors qu’il vient de remporter le tournoi Circuit des recrues Rogers dans la catégorie 11-12 ans.

La compétition de Tennis Canada avait lieu dimanche dernier au Stade IGA de Montréal.  Le jeune Villiard-Petit a livré une belle performance avec trois victoires de 5-4, 7-2 et 4-2.  « Ernest joue au tennis depuis qu’il a 5 ans et de façon plus sérieuse depuis un an. Il s’entraîne à raison de 5 fois par semaine avec sa coach Annie-Pier Jodoin de l’Académie Fit t3nnis », raconte fièrement sa mère, Karine Villiard.

Photo : Page Facebook Académie FiT3nnis

Selon le site web de Tennis Canada, le Circuit des recrues Rogers est un programme national d’initiation pour les jeunes au plaisir de la compétition tennistique. L’environnement offert par le Circuit en est un d’apprentissage positif qui permet aux nouveaux joueurs de développer leurs habiletés sportives et leur esprit sportif tout en se mesurant à une grande diversité d’adversaires.

« Ernest a un talent particulier, une motivation et concentration hors du commun dans ce sport. Annie-Pier nous l’a dit dès le début. Il y a des choses qu’il apprend en deux semaines alors que d’autres prennent un an à maîtriser. Quand on a vu que son apprentissage était exponentiel par rapport à la moyenne, on s’est dit qu’on y allait le tout pour le tout. On investit nos énergies et notre horaire est en fonction du tennis », ajoute Madame Villiard.

Bien qu’il excelle dans son sport, le jeune Ernest doit rencontrer une obligation s’il veut poursuivre sa passion.  « Il est primordial qu’il réussisse bien à l’école. C’est non-négociable, les notes doivent suivre. C’est une belle source de motivation et tant qu’il s’amuse, on va l’encourager dans cette voie », de conclure Karine Villiard.

Gardez en tête le nom d’Ernest Villiard-Petit puisque le garçon semble déterminer à réaliser ses rêves.

Photos Stéphanie Lachance

Publicité

Publicité