LES CHRONIQUES DU PANTHÉON
 
lundi 19 février 2018

Pierre Thibeault finesse et force, un défenseur de hockey peu ordinaire



La région de Sorel-Tracy a connu de bons défenseurs qui ont laissé leurs marques sur notre sport du hockey.  Les Roland Lemire, Serge Nadeau, Denis Rajotte, Mario Deguise, Yves Cournoyer ont connu beaucoup de succès.  Mon préféré restera par contre Pierre Thibeault, notre intronisée vedette du mois.

Celui-ci s’intéressait beaucoup à l’aspect scientifique du jeu. Il neutralisait ses adversaires en les amenant dans les coins en souricière. Son POKECHECK, était très efficace, aussi très habile avec son coup de hanche qui déséquilibrait ses adversaires au centre de la glace. Son style ressemblait quelque au regretté Jean Claude Tremblay.

Curieusement Pierre dans les rangs mineurs jouait principalement comme gardien de but. Aussi comme défenseur avec le Sacré-Cœur et l’école St-Viateur.

Après un séjour dans la ligue Junior B avec la Pharmacie Bernard, Pierre gradua en 1961 avec les Royaux de Sorel de la ligue Métropolitaine junior. Quelques-uns de ses coéquipiers, Richard Charron, Yves Cournoyer, André Gill, Réal Lemieux, Mario Deguise.

Il a connu ses meilleurs moments avec les Castors de Sherbrooke de la ligue Provincial senior, avec trois autres sorelois, Claude Cardin, Serge Nadeau et Gilles Cartier. Cette équipe remporta en 1964 le championnat canadien senior (Coupe Allen), et en 1965, cette équipe sort vainqueur du championnat européen amateur.

La ligue provinciale cesse ses activités en 1969 et le groupe de Sorelois est engagé par Victoriaville. De 1970 à 1973, Jean-Paul Charbonneau et Rejean Parenteau mettent sur pied une équipe régionale de joueurs seniors, Benoit Leblanc, Réal Lemieux Louis Arpin, Gilles Cartier, Claude Cardin, René Aubé, Michel Mongeau font partie de cette équipe qui remporte 21 des 26 tournois dans lesquels ils prennent part.

À sa retraite comme joueur Pierre s’est consacré à diriger au niveau Atome et Pee-Wee, à l’enseignement du jeu. Il est une personne engagée dans la vie sportive de la région, un homme de famille et d’amitié. Il a même été officiel de hockey.

Il a travaillé dans la région comme ajusteur-mécanique jusqu’à sa retraite. Il a développé avec succès une grande passion pour la sculpture de canard sur bois. Ses créations ont été exposées dans de nombreuses expositions.

Pierre Thibeault a su à sa façon révolutionner le hockey, qui ne se souvient pas de son fameux lancer-botté, une seule main sur le bâton, et on décoche le tir en appuyant la jambe sur la tige du bâton. On se rappelle aussi ses époustouflantes mises en échec en zone centrale. Lorsque l’adversaire avait le malheur de patiner la tête basse. Malgré ses 160 livres bien pesées, il déclenchait une telle force de frappe que plusieurs de ces mises en échec ont mise k-o ses adversaires.

Pierre Thibeaut a été intronisé au Panthéon des Sports en 2004 comme grand sportif, hockeyeur.

Source : Jean Desrochers, intronisation 2004

Le Panthéon des Sports est un organisme sans but lucratif, qui a comme mandat principal d’honorer et de souligner l’apport de grands sportifs de la région de Sorel-Tracy. La personne intronisée aura fait des actes importants, comme athlètes, administrateur sportif, entraineur, officiels. Une cérémonie d’intronisation a lieu chaque année en octobre, où ces intronisés, sélectionnés par les membres du Panthéon, suite à un vote secret.

Tous et toutes peuvent devenir membre du Panthéon des Sports, en payant sa cotisation de 25.00$ auprès du comité.
 

Bookmark and Share

 

PUBLICITÉ

------------------------

------------------------

Le SorelTracy Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2017