lundi 27 juillet 2020

Rio Tinto Fer et Titane en mode développement


Photo : Courtoisie

SOREL-TRACY (STM) – Une équipe de recherche de Rio Tinto pourrait produire un alliage de métaux pouvant être plus durable et plus résistant qui pourrait être utile dans l'industrie aéronautique.

Selon la publication Informe Affaires de Saguenay, la division soreloise Fer et titane de la multinationale travaille sur ce qui est appelé un alliage aluminium-scandium qui permettrait d'augmenter sa limite d'élasticité jusqu'à 150 % tout en préservant sa densité et la résistance à la corrosion.

Le centre de technologie sorelois extrait l'oxyde de scandium - une terre très rare - à partir des sous-produits générés lors de la production de dioxyde de titane. Il permettrait d'améliorer le rendement des piles à combustible à oxyde solide et de produire des alliages d'aluminium. Ottawa, Washington et plusieurs autres pays considèrent ce minéral comme critique.

Une usine pilote est même utilisée que depuis un an et présente de faibles coûts de production puisqu'il n'y a pas de coûts pour l'extraire étant produit à même des sous-produits du complexe déjà existant et ne nuit pas à la production, étant indépendant.

Le produit est une collaboration dans la chaine de Rio Tinto alors que le minerai est extrait à Havre-Saint-Pierre et les laboratoires de Sorel-Tracy et de Rio Tinto Aluminium du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour tester la production.

Devant l'intérêt suscité par ce métal, Rio Tinto étudie la possibilité de passer à la production en mode industriel au Québec. Le dossier est à l'étude alors que des discussions se feraient avec des clients potentiels.

Le marché actuel est d'environ 13 tonnes, selon les Européens et le minéral n'est extraits que dans quelques mines dans le monde dont en Chine. Le Canada et les États-Unis souhaitent sécuriser leur chaîne d'approvisionnement dans le contexte géopolitique actuel.


Photo : Courtoisie

 PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share

PUBLICITÉ

------------------------

------------------------



 

Le SorelTracy Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2018